– Année modèle : 2012 – 8920 Km
– Moto en très bon état
– Faible kilométrage – Garantie 3 mois
– Contactez Jean au 01 30 65 31 52
#ducati #diavel #roadster

Voir l’essai de la Ducati Diavel sur Motoplanete


Moto Revue à réalisé un essai de la Ducati Diavel 2012 

Arrivant comme un cheveu sur la soupe dans le catalogue Ducati avec son gros gommard arrière, son physique hors norme et son look ravageur, la Diavel vient encore renforcer la gamme sportive du constructeur italien et entend rivaliser avec des muscle bikes de la trempe des Yamaha Vmax, Triumph Rocket III ou Harley-Davidson V-Rod.

Il y avait longtemps que Ducati n’avait pas sorti de moto originale et décalée, à l’image de cette fameuse Diavel, sorte de mix entre roadster, custom et sportive. Les derniers modèles « non sportif » commercialisés par la marque transalpine remontent à l’époque des customs Indiana 350 (1985), 650 (1986) ou 750 (1987).
Ducati aurait donc décidé de prendre le risque en 2011 de lancer un modèle loin des standards les plus récents de la marque et de créer ainsi un nouveau style. Conçue pour concurrencer la Yamaha Vmax, la Triumph Rocket III Roadster ou encore la Harley-Davidson V-Rod Muscle, la nouveauté de Bologne s’est donnée les moyens d’y parvenir, affichant un look « rentre-dedans » et un gabarit XXL.
Par ailleurs, la Diavel dispose du bicylindre Testatretta 11° de 1 198 cm3 aux gènes sportifs issu de la Multistrada 1200 et développant 162 ch et 13 mkg de couple, ainsi qu’une partie-cycle digne des standards Ducati. On notera aussi, et surtout, un package high-tech composé pêle-mêle d’un accélérateur électronique Ride by Wire, d’un contrôle de traction (DTC), de trois modes de conduite (Sport, Touring et Urban), d’un ABS de dernière génération, d’un système de clé de contact main libre et d’un écran couleur sur le réservoir.

Lire la suite …