Année modèle 2008 – 24000 Km
– Cette BMW R 1200 GS est en excellent état
– Moto d’occasion aarantie 3 mois
– Bulle Haute – Selle confort
– Contactez Jean au 01 30 65 31 52
#bmw #bmwmotorrad #r1200gs #trial


Moto-station.com  a réalisé un essai complet de la BMW R 1200 GS

BMW R 1200 GS 2008 : le must se dévergonde

Sillonnant les routes du monde entier depuis 2004, la BMW R 1200 GS constitue toujours un must, notamment en occasion où l’on se l’arrache. Pour 2008, la firme munichoise a peaufiné dans le détail sa plus forte vente mondiale pour en améliorer l’agrément sur route comme en tout chemin…

BMW R 1200 GS 2008 : L’essai complet

Seul un oeil averti pourrait faire la différence entre la R 1200 GS millésimée 2004 et la dernière mouture de la Gelände Strasse. Les flancs sous le réservoir gagnent un habillage métallique qui ajoute à la qualité perçue tandis que les peintures « or » façon magnésium au niveau des fourreaux de suspension, des caches culbuteurs ou des jantes apportent du dynamisme sportif. Le feu à diodes achève le tout par une note high tech. Hormis cela, les plus gros changements sont invisibles.

Le  moteur et la partie cycle sont pourtant profondément revus. La R 1200 GS 2008 adopte en effet le système de tarage électronique de la Suspension ESA apparu en 2004 sur la K 1200 S, qui est ainsi transposé pour la première fois sur un trail de la gamme.

En outre, le système de freinage met à l’index l’assistance électrique et profite de la dernière mise à jour de l’ABS en version partiellement intégrale : en tirant le levier de frein, on actionne les étriers avant et arrière alors qu’une pression sur la pédale de frein n’agira que sur le disque arrière.

Le moteur, l’infatigable flat twin (au sens propre selon bon nombre de vos témoignages sur le Maxitest) a bu de la potion magique : plus cinq chevaux, une plage de régime augmentée (valeur maxi atteinte à 8 000 tr/min) et une boîte de vitesses revue pour plus de reprises. La selle d’origine culmine à 850 mm (réglable sur deux positions, 850 ou 870 mm) et il s’avère difficile d’escalader la GS quand on mesure un mètre soixante-dix.

Les plus courts sur pattes devront commander l’option selle basse (820 mm) et les grands échassiers la selle haute (880 / 900 mm). Le pilote peut également ajuster la position du poste de pilotage via les pontets de guidon orientables à 180° pour avancer ou reculer celui-ci.

Lire la suite sur Moto-station.com


Moto-net.com a également fait un essai complet du modèle 2008 :

Je suis une légende !

Peu de motos sont aussi mythiques que la BMW GS. Depuis bientôt 30 ans, le trail bavarois sillonne les routes et les pistes des cinq continents sans faiblir. Et c’est bien parti pour continuer avec cette nouvelle mouture 2008 de la R 1200 GS… Essai

Apparue en 2004, la R 1200 GS inaugurait le passage de toute la gamme équipée du fameux twin Boxer BMW de 1100 et 1150 à celui de 1200 cc.

La refonte, profonde, portait tant sur le moteur que sur cette partie cycle si particulière… Et l’amélioration s’est avérée tout simplement stupéfiante (lire notre Essai Moto-Net.Com du 19 mai 2004).
La puissance flirtait désormais avec les 100 chevaux tandis que la boîte de vitesses et l’injection, retravaillées en profondeur, conféraient à la mécanique une douceur de fonctionnement jusqu’alors inconnue.
Le gain de poids était également spectaculaire, puisque la « 12 GS » affichait 15 kg de moins sur la balance que son aînée. En outre, la tenue de route imperturbable des 1150 se trouvait animée d’une vivacité et d’une sportivité assez bluffantes.